Skip to Content

Category Archives: Test

GPSB : des vœux dans l’allégresse

Le personnel de la société concessionnaire du port de Bujumbura, Global  Port Services Burundi (GPSB) a échangé les vœux de nouvel an  vendredi 24 février au bar « La Pirogue ».

Immense joie  des  employés de GPSB qui communiaient avec leur directeur général au bord du lac Tanganyika, non loin du port de Bujumbura.  Un invité inhabituel : le DG de l’Autorité maritime, portuaire et ferroviaire (AMPF), Gérard Nyandwi.

« Je voudrais vous transmettre des vifs remerciements de la part du conseil d’administration de Global Port Services Burundi et de l’Assemblée Générale des Actionnaires pour les activités que vous avez réalisées au cours de l’année 2016 », a dit Ir Bonaventure Sinzobakwira, directeur général de GPSB.  Après avoir souhaité les vœux les meilleurs  au personnel, le DG a exprimé sa joie de voir que son homologue de l’AMPF a accepté d’être lui-même présent à ce rendez-vous ; les relations entre ces deux directions générales n’ayant pas été des meilleurs avant la prise de fonction de M. Nyandwi à l’AMPF.

«Je suis enchanté d’être assis avec le  directeur général de  l’AMPF, chose impensable en  2016 »

Prenant la parole, le DG de l’AMPF  promettra  de toujours développer  les  bonnes relations entre ces deux institutions. « Ce qui nous unit, ce sont les lois qui nous régissent », martèlera-t-il.

De son côté, le représentant des travailleurs  saluera l’initiative de la direction de GPSB de mettre les travailleurs ensemble,  brisant ainsi la routine qui veut que, le reste de l’année, les employés soient unis principalement  par le service. Et de souhaiter qu’à la prochaine occasion, le personnel puisse partager cette joie de communier autour d’un verre avec les conjoints.

 

0 0 Continue Reading →

RAPPORT SUR LES IRREGULARITES DES DIFFERENTS LOGICIELS DE LA SOCIETE SOFT CENTER

Par le présent rapport, le Service Informatique veut montrer à la Direction Financière les différentes irrégularités rencontrées au niveau des logiciels que la Société SOFT CENTER nous a vendus.

En effet, Monsieur le Directeur Financier, le Service Informatique en collaboration avec les utilisateurs des logiciels a essayé de relever certaines irrégularités au niveau de ces logiciels.

Au niveau du logiciel FACTURATION, nous avons constaté que :

  • il arrive des fois où le prix d’une marchandise soit changé sans qu’on ne s’en rende compte et qu’on se retrouve avec une facture faussée ce qui est le cas des matériaux de construction.
  • On ne retrouve pas certaines factures au niveau des entrepôts ou encore que sur un même RSP (Reçu sous Palan) on trouve plusieurs factures allant jusqu’à cinq qui lui sont attachées alors que le client n’a qu’une seule facture valide.
  • Le problème des factures payées, de la caisse et des recettes persiste toujours, on devrait avoir la concordance entre les factures payées, la caisse et les recettes.

 

Au niveau du logiciel de la gestion DES ENTREPOTS et surtout l’entrepôt H2, tout ce qui est en rapport avec le chargement et le déchargement du café rencontre toujours un problème.

 

Au niveau du logiciel de gestion de la PANNE, les utilisateurs avaient demandé à leur formateur des rapports qui leur seraient nécessaires mais ces derniers ne sont pas encore incorporés au logiciel.

 

Quant au logiciel COMPTABILITE, les utilisateurs demandent qu’ils leur soient possibles de consulter l’état budgétaire.

 

                                                                                 Fait à Bujumbura, le 21/02/2016

 

                                                                                 Chef de Service Informatique

                                                                                  Leslie Micheline NGENDANIMANA

 

 

0 0 Continue Reading →